Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CJAgiman Psychanalyste - "Psycho-Pratiques - Art-thérapies - Psychothérapies et TCC pour Enfant, Adolescent, Adulte". RDV : 06 51 04 11 64 & je suis sur Doctolib.fr. Consultez mon Agenda en ligne.

Cabinet privé de prise en charges des troubles psycho nerveux en un accompagnement bienveillant, complet et rassurant. L'interdisciplinarité du travail effectué vous permettra d'avancer sereinement et sur le chemin de votre propre Liberté !

Réponse à ❓

com

Lu dans un groupe 👥 de discussion sur les "pervers" narcissiques et les "manipulateurs"...

Une personne demande donc aux membres du groupe en question :
"J ai souvent vu des femmes maltraitées verbalement qui ne disaient rien ! Sont-ils si nombreux que ça les pn ? Ou sommes nous seulement les bourreaux des hommes et de leur supériorité encore ?"

🤔😐 MA REPONSE :
"Certaines pensent que ce sont des états de faits, elle ne perçoivent pas qu'elle doivent immédiatement STOPER CASH le mâle qui dans sa puissance destructrice va user de ce que la société lui a fournit comme mauvaises interprétation de l'instruction reçue de la notion de "Pouvoir masculin, patriarcat et Chef de famille". Dommage car ils ne savent combien ils manquent à leurs devoirs et se coupent de choses constructives et flatteuses et réconfortantes que la Femme est seule à pouvoir apporter. Et justement... il faut le leur dire, le leur révéler. Commençons maintenant par boen recadrer nos fils et à leyr apprendre ce que la femme peut être et avoir pour eux de source d'inspiration positive et qu'il faut ainsi bien traiter car de base tout simplement AUCUN ÊTRE n'a le dessus sur aucun autre. Ils doivent l'apprendre. A élever les petits garçons comme des petits rois de famille à qui l'on peut faire passer plus de choses qu'aux filles et surtout qu'ils peuvent être privilégiés par rapport à ces petits filles, on en fait de faux rois qui se méprennent et y perdent de toute façon et blessent les femmes souvent, et abîment la société par ces attitudes déplorables non reprises consciemment par les parents lorsqu'ils sont petits. Déjà que c'est difficile cu certains caractères alors si majoritairement le travail n'est pas fait sur le fond avec une équité et une sensibilisation à la femme, fille... c'est foutu d'avance et on en arrive à cela. Plus les drogues... Plus les religions... Plus les pressions sociales, sociétales et professionnelles... eux, ceux qui ont xe potentiel violent en eux en arrivent régulièrement à ces excès".
CJAgiman - Psychan'ArtS