Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CJAgiman Psychanalyste - "Psycho-Pratiques - Art-thérapies - Psychothérapies et TCC pour Enfant, Adolescent, Adulte". RDV : 06 51 04 11 64 & je suis sur Doctolib.fr. Consultez mon Agenda en ligne.

Cabinet privé de prise en charges des troubles psycho nerveux en un accompagnement bienveillant, complet et rassurant. L'interdisciplinarité du travail effectué vous permettra d'avancer sereinement et sur le chemin de votre propre Liberté !

Article : "Quelle est la différence entre un Psychanalyste, un Psychothérapeute et un Psychiatre ? Par CJAgiman

com
CJAgiman photo

CJAgiman photo

"Pour répondre à votre question,
Un Psychanalyste, Un Psychiatre, Un Psychothérapeute ne sont pas la même chose du tout.
Notamment, Le Psychiatre est le seul étant habilité à prescrire des médicaments sur ordonnance puisqu'il est Médecin et à forcément fait une École de Médecine. Il va travailler sur toutes les maladies nerveuses et toutes les pathologies névrotiques, psychotiques... et dans le cadre de certains suivis médicaux nécessitant une prise de médicaments pour aider la psychologie et la physiologie du patient, en ce cas, il reste le plus recommandé. Mais n’empêchant des séances avec un thérapeutes de type Psychothérapeute ou Psychanalyste en complément. Le Psychiatre permettra de suivre des séances psycho thérapeutiques mais il y aura en sus le soutien médicamenteux contrôlé par lui si cela est nécessaire. De plus, pour tout dossier officiel, il est le principal déclencheur et contact d'avec les divers Institutions.

Cependant, son rôle thérapeutique n'est pas plus ou moins meilleur que le rôle thérapeutique trouvé chez un Psychanalyste ou un Psychothérapeute puisque cela dépend de la pathologie, et du contact obtenu avec le spécialiste. Parfois les Psychiatres ne prennent pas non plus autant de temps dans la discussion. Mais généralement c'est aussi un lieu d'écoute très valable biensur.

Le Psychothérapeute est hors parcours médical institutionnel, tout comme le Psychanalyste. Le Psychanalyste va travailler sur les questions des pulsions, de la gestion libidinale de ces pulsions, du rapport psycho-généalogique, des équilibres et principes de causes à effet, les rêves, l'analyse des positionnements mentaux et intentionnels dans la vie, l'orientation sexuelle et le lien œdipien et ce comme il aura été géré.... etc... etc... Le regard du psychanalyste est essentiellement tourné sur la notion de transfert, c'est à dire de détecter ce comme dans la séance, les diverses entités familiales ou autre, sources de conflit pour le patient vont renaître, le psychanalyste prenant inconsciemment le rôle de cet autre avec qui le patient à un "problème" ou vis à vis de qui il a des choses à dire. Il ne touche jamais son patient, ne le juge pas et reste bienveillant et ouvert. Il peut travailler sur les pathologies psychonerveuses et névrotiques, ainsi que psychotiques, mais toujours tant que le patient se gère, sinon, le besoin d'un apport Psychiatrique s'imposera. Il travaille sur toutes les pathologies, y compris l'autisme biens que là encore, d'autres thérapies puissent être indiquées en plus ou seules. Le Psychanalyste est soumis à un suivi Psychanalytique permanent par ses Pairs, ce qui n'est pas le cas des autres spécialités non soumises à cette obligation. Ce qui demeure à mon sens une garantie et un plus dans la neutralité et le bon conseil. Son objectif s'il en est un, est de permettre au patient de trouver la Liberté.

Quand au Psychothérapeute, nombres sont les variantes, surtout avec les divers spécialisations existantes. Issus d'études en Fac ou Instituts Privés, tout comme le Psychanalyste d'ailleurs, il travaille ainsi sur toutes pathologies quotidiennes, conseils en organisation, et de vie et de la pulsion, aide à gérer réflexes et réflexes physiques, et mentaux. Ce aussi vers quoi amènera le Psychanalyste d'ailleurs au patient. Et travaille sur le cognitif, et la pensée. Il n'y a pas de notion de transfert à proprement parlé, qui encore une fois, à mon sens est un élément essentiel de progression dans la thérapie pourtant. Le face à face est différent, par rapport à la position allongée présente dans la Psychanalyse. Bien que le Psychanalyste puise de faire préférer pratiquer une Psychothérapie simple dans la séance, selon l'état nerveux et psychique du patient.

J'ajouterais que chaque thérapeute quelque soit sa spécialité est différent et à ses propres sensibilités et spécialités en sus, et que de fait, l'accroche avec le patient dépend principalement de tout cela et de si il parle ou non avec son patient. Il faut tenir compte que ce que je vous écrit là au sujet de confrères dont les spécialités sont la Psychiatrie et la Psychothérapie pure et simple, est succinct. Je ne peux parler de toutes les généralités de ces deux autres spécialités qui ne sont en effet par la mienne de base. Je suis Psychanalyste, avec une orientation Jungienne et de fait, Freudienne, avec une spécialité aussi tournée vers l'Art-Thérapie.
Mais mes activités sont plus vastes que l’énoncé ci-dessus : névroses, psychoses, dépression, orientation de vie et professionnelle, pulsions, œdipe, thérapie familiale, de l'enfant, de l'adolescent, troubles borderline jusqu'une certaine limite, prise d'assurance, gestion du stress, estime de Soi... toutes notions nécessaire au soin de touts patients et tous âges, sauf à quelques pathologies ou névroses que je ne souhaite pas gérer ou évite car d'autres spécialistes Psychanalyste comme moi ou non, sauront bien mieux gérer que moi à mon sens car ils en connaissent un bout ou tout simplement car je détecte qu'il faudra un autre profil de spécialistes que moi. ça arrive ! 🙂"

Contact : CJAgiman - Psychanalyste.
Tè: 0651041164
Mail : cja.courarts@gmail.com